top of page

Pourquoi & Comment faire une Décarboxylation ?




Kézaco ?

La décarboxylation consiste à utiliser la chaleur pour convertir les cannabinoïdes de leur forme acide en leur forme active. Elle s'effectue en chauffant la fleur à une température relativement basse pendant une période prolongée. Ce processus convertit le CBDa en CBD.



C'est une étape essentielle pour activer tous les cannabinoïdes qui composent la fleur.




Pour quel usage ?

Que ce soit pour des préparations alimentaires ou des mélanges cosmétiques, il est essentiel de décarboxyler vos fleurs de chanvre si vous voulez obtenir du CBD . Une fois ce processus accomplit, macérats, alcoolatures, vinaigre ... (Presque) tout est possible !





Comment faire ?



AU FOUR

  • Préchauffez votre four à 115 °C

  • Placez vos fleurs de chanvre légèrement effritées sur une plaque cuisson

  • Laissez cuire 1H en retournant régulièrement vos fleurs

Avantages : Pas besoin de matériel particulier

Inconvénients : Nécessite de l'attention pour éviter de griller les fleurs / Forte odeur



AU BAIN MARIE

0

Cette méthode consiste à sceller sous vide les fleurs dans des sacs et les placer dans l'eau.

  • Effriter légèrement et uniformément les fleurs

  • Sceller les têtes effritées dans un sac en plastique thermocollant à l’aide de l’appareil sous vide

  • Mettre de l'eau à chauffer jusqu'à atteindre la température de 95°C

  • Plonger le sachet dans l'eau pendant 1H . Il doit être complétement immergé !

Avantages : permet de décarboxyler uniformément et de protéger la fleur des brûlures au cours du processus

Inconvénients : Nécessite un appareil sous vide, un thermomètre...


AU MICRO - ONDE

  • Effriter légèrement et uniformément les fleurs

  • Placer le mélange dans une assiette plate

  • Faire chauffer 90 secondes au micro onde puissance moyenne

Avantages : Rapide et facile

Inconvénients : Décarboxylation plus aléatoire, questionnement classique sur les produits "micro-ondés"




Petits conseils


BIEN CHOISIR SES FLEURS

Évidemment on privilégie une fleur bio, française et de qualité ! Selon l'usage, on privilégie certaines variétés pour leurs effets et/ou leur profil terpénique (goût/odeur).




La trime peut être un bon compromis ! Peu chère et déjà prête à être décarboxylée, elle est parfaite pour ce genre d'utilisation.




NE PAS SURCHAUFFER LES FLEURS


Certains pourraient vouloir gagner du temps et augmenter la chaleur du four. Ce n’est, bien entendu, pas conseillé, car cela pourrait détruire la plante… De plus, les composants du cannabis, que sont les cannabinoïdes et les terpènes, sont libérés à des températures bien spécifiques, et augmenter la température risquerait de les empêcher de dévoiler tout leur pouvoir.





On vous donne bientôt plein de recettes à tester avec vos fleurs décarboxylées sur le blog !


コメント


bottom of page